Du nouveau pour 5 possibles nouvelles "métropoles-départements"

classic Classic list List threaded Threaded
4 messages Options
Reply | Threaded
Open this post in threaded view
|

Du nouveau pour 5 possibles nouvelles "métropoles-départements"

verdy_p
L'actu du moment serait la création prochaine en discussion de 5 nouvelles métropoles-départements. Après Lyon, ce serait le tour de Lille, Nantes, Bordeaux, Toulouse et Nice.

Là où ça coince c'est ce qui resterait au conseil départemental car ils craignent que les métropoles s'accaparent l'essentiel des ressources les plus dynamique du département, et que le département restant devienne totalement dépendant de ce que décidera la métropole (en étant ultramajoritaire dans les projets de PETR et leur SCOT et tout ce qui concerne l'aménagement), une crainte qui se voit aujourd'hui déjà dans le Rhône, avec les communes restées à l'écart au sud du département, qui maintenant préféreraient trouver "refuge" avec le département de l'Isère pour être entendues.

L'autre problème est lié à la désignation du président de la métropole-département au suffrage indirect (par l'assemblée des représentants des communes, où là encore le maire de la commune centre finalement dirige tout et prend un poids écrasant dans la métropole comme aussi dans la périphérie plus rurale restée à l'écart dans le département.) Dans le Rhône une partie du problème a été écarté en fondant les communes restées à l'écart de la métropole dans une unique arrondissement à Villefranche-sur-Saône qui possède encore un poids suffisant, mais est très éloigné des communes du sud, au point que finalement la sous-préfecture de Villefranche-sur-Saône ne fonctionne pas de la façon attendue.

Il est fort à craindre que cette situation ne soit pas du tout favorable pour la métropole de Nantes, à moins de déstructurer la Loire-Atlantique: le pays de Guérande et celui de Saint-Nazaire vers un groupement avec le pays de Redon (dont une partie est aussi au Morbihan) pour former un nouveau département breton de "Loire-et-Vilaine", et en même temps des manifestations à Nantes pour rétablir le rattachement de La Loire-Atlantique à la Bretagne... Le pays d'Ancenis et Chateaubriant hésite entre le Maine-et-Loire et l'Ille-et-Vilaine, mais serait lui aussi breton (possible extension de la Bretagne vers l'ouest du Maine-et Loire). Au final c'est toute la région Pays de la Loire qui serait aussi chamboulée, plaçant alors le pays mançais dans les bras de la Normandie, et le reste dans le Centre-Val de Loire...

On n'a pas fini d'entendre alors les critiques envers le découpage régional imposé plus ou moins de force (on entand aussi les revendications de l'Alsace, prête à créer une métropole sous le nom "Alsace" pour grouper les deux départements du Bas-Rhin et du Haut-Rhin, et avec une identité forte restaurée (mise à mal dans l'espace du Grand Est).

Est-ce un pas de plus pour la disparition des départements et arrondissements, et l'organisation du territoire attendue sous forme de métropoles et pôles d'équilibre territoriaux et ruraux pour tout  le reste (les autres intercommunalités qui ont été groupées de force) et une structure de "pays" finalement assez proche de ce qu'on trouve en Europe de l'Est? Et au final a-t-on alors encore besoin des "régions" ?


_______________________________________________
Talk-fr mailing list
[hidden email]
https://lists.openstreetmap.org/listinfo/talk-fr
Reply | Threaded
Open this post in threaded view
|

Re: Du nouveau pour 5 possibles nouvelles "métropoles-départements"

verdy_p

Le mar. 2 oct. 2018 à 17:25, Philippe Verdy <[hidden email]> a écrit :
L'actu du moment serait la création prochaine en discussion de 5 nouvelles métropoles-départements. Après Lyon, ce serait le tour de Lille, Nantes, Bordeaux, Toulouse et Nice.

Là où ça coince c'est ce qui resterait au conseil départemental car ils craignent que les métropoles s'accaparent l'essentiel des ressources les plus dynamique du département, et que le département restant devienne totalement dépendant de ce que décidera la métropole (en étant ultramajoritaire dans les projets de PETR et leur SCOT et tout ce qui concerne l'aménagement), une crainte qui se voit aujourd'hui déjà dans le Rhône, avec les communes restées à l'écart au sud du département, qui maintenant préféreraient trouver "refuge" avec le département de l'Isère pour être entendues.

L'autre problème est lié à la désignation du président de la métropole-département au suffrage indirect (par l'assemblée des représentants des communes, où là encore le maire de la commune centre finalement dirige tout et prend un poids écrasant dans la métropole comme aussi dans la périphérie plus rurale restée à l'écart dans le département.) Dans le Rhône une partie du problème a été écarté en fondant les communes restées à l'écart de la métropole dans une unique arrondissement à Villefranche-sur-Saône qui possède encore un poids suffisant, mais est très éloigné des communes du sud, au point que finalement la sous-préfecture de Villefranche-sur-Saône ne fonctionne pas de la façon attendue.

Il est fort à craindre que cette situation ne soit pas du tout favorable pour la métropole de Nantes, à moins de déstructurer la Loire-Atlantique: le pays de Guérande et celui de Saint-Nazaire vers un groupement avec le pays de Redon (dont une partie est aussi au Morbihan) pour former un nouveau département breton de "Loire-et-Vilaine", et en même temps des manifestations à Nantes pour rétablir le rattachement de La Loire-Atlantique à la Bretagne... Le pays d'Ancenis et Chateaubriant hésite entre le Maine-et-Loire et l'Ille-et-Vilaine, mais serait lui aussi breton (possible extension de la Bretagne vers l'ouest du Maine-et Loire). Au final c'est toute la région Pays de la Loire qui serait aussi chamboulée, plaçant alors le pays mançais dans les bras de la Normandie, et le reste dans le Centre-Val de Loire...

On n'a pas fini d'entendre alors les critiques envers le découpage régional imposé plus ou moins de force (on entand aussi les revendications de l'Alsace, prête à créer une métropole sous le nom "Alsace" pour grouper les deux départements du Bas-Rhin et du Haut-Rhin, et avec une identité forte restaurée (mise à mal dans l'espace du Grand Est).

Est-ce un pas de plus pour la disparition des départements et arrondissements, et l'organisation du territoire attendue sous forme de métropoles et pôles d'équilibre territoriaux et ruraux pour tout  le reste (les autres intercommunalités qui ont été groupées de force) et une structure de "pays" finalement assez proche de ce qu'on trouve en Europe de l'Est? Et au final a-t-on alors encore besoin des "régions" ?


_______________________________________________
Talk-fr mailing list
[hidden email]
https://lists.openstreetmap.org/listinfo/talk-fr
Reply | Threaded
Open this post in threaded view
|

Re: Du nouveau pour 5 possibles nouvelles "métropoles-départements"

Florent RICHARD
Bonjour,

La question que je me suis posé en voyant ça, c'est comment tagger ça dans OSM?

ça a déjà été fait pour Lyon (visiblement Métropole et Département chacun en admin_level=6, plus une "circonscription départementale" en admin_level=5).  Continuer sur le même principe me paraîtrait logique, SI ce changement est appliqué dans un futur proche et SI il est acté sous le même format de collectivités.

Est-ce que ces tags ont été validés ici?


Note:
A priori, Nantes et la Loire-Atlantique ne devraient pas faire partie de ce changement, Johanna Rolland ayant refusé (maire de Nantes et présidente de Nantes Métropole) et l'exécutif ne voulant pas aller contre les collectivités qui ne souhaitent pas participer.

Florent


De : Philippe Verdy <[hidden email]>
Envoyé : mardi 2 octobre 2018 17:31
À : [hidden email]
Objet : Re: [OSM-talk-fr] Du nouveau pour 5 possibles nouvelles "métropoles-départements"
 

Le mar. 2 oct. 2018 à 17:25, Philippe Verdy <[hidden email]> a écrit :
L'actu du moment serait la création prochaine en discussion de 5 nouvelles métropoles-départements. Après Lyon, ce serait le tour de Lille, Nantes, Bordeaux, Toulouse et Nice.

Là où ça coince c'est ce qui resterait au conseil départemental car ils craignent que les métropoles s'accaparent l'essentiel des ressources les plus dynamique du département, et que le département restant devienne totalement dépendant de ce que décidera la métropole (en étant ultramajoritaire dans les projets de PETR et leur SCOT et tout ce qui concerne l'aménagement), une crainte qui se voit aujourd'hui déjà dans le Rhône, avec les communes restées à l'écart au sud du département, qui maintenant préféreraient trouver "refuge" avec le département de l'Isère pour être entendues.

L'autre problème est lié à la désignation du président de la métropole-département au suffrage indirect (par l'assemblée des représentants des communes, où là encore le maire de la commune centre finalement dirige tout et prend un poids écrasant dans la métropole comme aussi dans la périphérie plus rurale restée à l'écart dans le département.) Dans le Rhône une partie du problème a été écarté en fondant les communes restées à l'écart de la métropole dans une unique arrondissement à Villefranche-sur-Saône qui possède encore un poids suffisant, mais est très éloigné des communes du sud, au point que finalement la sous-préfecture de Villefranche-sur-Saône ne fonctionne pas de la façon attendue.

Il est fort à craindre que cette situation ne soit pas du tout favorable pour la métropole de Nantes, à moins de déstructurer la Loire-Atlantique: le pays de Guérande et celui de Saint-Nazaire vers un groupement avec le pays de Redon (dont une partie est aussi au Morbihan) pour former un nouveau département breton de "Loire-et-Vilaine", et en même temps des manifestations à Nantes pour rétablir le rattachement de La Loire-Atlantique à la Bretagne... Le pays d'Ancenis et Chateaubriant hésite entre le Maine-et-Loire et l'Ille-et-Vilaine, mais serait lui aussi breton (possible extension de la Bretagne vers l'ouest du Maine-et Loire). Au final c'est toute la région Pays de la Loire qui serait aussi chamboulée, plaçant alors le pays mançais dans les bras de la Normandie, et le reste dans le Centre-Val de Loire...

On n'a pas fini d'entendre alors les critiques envers le découpage régional imposé plus ou moins de force (on entand aussi les revendications de l'Alsace, prête à créer une métropole sous le nom "Alsace" pour grouper les deux départements du Bas-Rhin et du Haut-Rhin, et avec une identité forte restaurée (mise à mal dans l'espace du Grand Est).

Est-ce un pas de plus pour la disparition des départements et arrondissements, et l'organisation du territoire attendue sous forme de métropoles et pôles d'équilibre territoriaux et ruraux pour tout  le reste (les autres intercommunalités qui ont été groupées de force) et une structure de "pays" finalement assez proche de ce qu'on trouve en Europe de l'Est? Et au final a-t-on alors encore besoin des "régions" ?


Garanti sans virus. www.avast.com

_______________________________________________
Talk-fr mailing list
[hidden email]
https://lists.openstreetmap.org/listinfo/talk-fr
Reply | Threaded
Open this post in threaded view
|

Re: Du nouveau pour 5 possibles nouvelles "métropoles-départements"

verdy_p
Le tagging en admin_level 5 a été discuté ici, il y a des mois. On n'a rien trouvé de mieux (pas d'autre proposition en fait) pour la circonscription départementale (unité administrative préfectorale), distincte de la collectivité locale (département ou métropole-département) restée en niveau 6. Et je pense que ce modèle devra être suivi (du moins tant que l'état maintient son organisation préfectorale plus ou moins calquée sur le découpage des collectivités locales mais avec de nombreuses exceptions dont les compétences qui ne sont gérées ni par les départements ou départements-métropoles, ni les communes ou leurs groupements en EPCI.

On cherche encore une solution pas trop spécifique pour la métropole de Paris (où déjà aussi la compétence préfectorale est scindée en plusieurs domaines dont la préfecture de police de Paris qui va au delà du seul département de Paris) et les subdivisions propres aux EPCI (dont la métropoles de Nantes avec ses pôles de proximité, et la métropole Paris avec ses sous-EPCI spécifiques de territoires, mais aussi à venir celle d'Aix-Marseille et de Nice : ces pôles pourraient à terme remplacer les arrondissements municipaux).



Le mar. 2 oct. 2018 à 18:58, Florent Richard <[hidden email]> a écrit :
Bonjour,

La question que je me suis posé en voyant ça, c'est comment tagger ça dans OSM?

ça a déjà été fait pour Lyon (visiblement Métropole et Département chacun en admin_level=6, plus une "circonscription départementale" en admin_level=5).  Continuer sur le même principe me paraîtrait logique, SI ce changement est appliqué dans un futur proche et SI il est acté sous le même format de collectivités.

Est-ce que ces tags ont été validés ici?


Note:
A priori, Nantes et la Loire-Atlantique ne devraient pas faire partie de ce changement, Johanna Rolland ayant refusé (maire de Nantes et présidente de Nantes Métropole) et l'exécutif ne voulant pas aller contre les collectivités qui ne souhaitent pas participer.

Florent


De : Philippe Verdy <[hidden email]>
Envoyé : mardi 2 octobre 2018 17:31
À : [hidden email]
Objet : Re: [OSM-talk-fr] Du nouveau pour 5 possibles nouvelles "métropoles-départements"
 

Le mar. 2 oct. 2018 à 17:25, Philippe Verdy <[hidden email]> a écrit :
L'actu du moment serait la création prochaine en discussion de 5 nouvelles métropoles-départements. Après Lyon, ce serait le tour de Lille, Nantes, Bordeaux, Toulouse et Nice.

Là où ça coince c'est ce qui resterait au conseil départemental car ils craignent que les métropoles s'accaparent l'essentiel des ressources les plus dynamique du département, et que le département restant devienne totalement dépendant de ce que décidera la métropole (en étant ultramajoritaire dans les projets de PETR et leur SCOT et tout ce qui concerne l'aménagement), une crainte qui se voit aujourd'hui déjà dans le Rhône, avec les communes restées à l'écart au sud du département, qui maintenant préféreraient trouver "refuge" avec le département de l'Isère pour être entendues.

L'autre problème est lié à la désignation du président de la métropole-département au suffrage indirect (par l'assemblée des représentants des communes, où là encore le maire de la commune centre finalement dirige tout et prend un poids écrasant dans la métropole comme aussi dans la périphérie plus rurale restée à l'écart dans le département.) Dans le Rhône une partie du problème a été écarté en fondant les communes restées à l'écart de la métropole dans une unique arrondissement à Villefranche-sur-Saône qui possède encore un poids suffisant, mais est très éloigné des communes du sud, au point que finalement la sous-préfecture de Villefranche-sur-Saône ne fonctionne pas de la façon attendue.

Il est fort à craindre que cette situation ne soit pas du tout favorable pour la métropole de Nantes, à moins de déstructurer la Loire-Atlantique: le pays de Guérande et celui de Saint-Nazaire vers un groupement avec le pays de Redon (dont une partie est aussi au Morbihan) pour former un nouveau département breton de "Loire-et-Vilaine", et en même temps des manifestations à Nantes pour rétablir le rattachement de La Loire-Atlantique à la Bretagne... Le pays d'Ancenis et Chateaubriant hésite entre le Maine-et-Loire et l'Ille-et-Vilaine, mais serait lui aussi breton (possible extension de la Bretagne vers l'ouest du Maine-et Loire). Au final c'est toute la région Pays de la Loire qui serait aussi chamboulée, plaçant alors le pays mançais dans les bras de la Normandie, et le reste dans le Centre-Val de Loire...

On n'a pas fini d'entendre alors les critiques envers le découpage régional imposé plus ou moins de force (on entand aussi les revendications de l'Alsace, prête à créer une métropole sous le nom "Alsace" pour grouper les deux départements du Bas-Rhin et du Haut-Rhin, et avec une identité forte restaurée (mise à mal dans l'espace du Grand Est).

Est-ce un pas de plus pour la disparition des départements et arrondissements, et l'organisation du territoire attendue sous forme de métropoles et pôles d'équilibre territoriaux et ruraux pour tout  le reste (les autres intercommunalités qui ont été groupées de force) et une structure de "pays" finalement assez proche de ce qu'on trouve en Europe de l'Est? Et au final a-t-on alors encore besoin des "régions" ?


Garanti sans virus. www.avast.com
_______________________________________________
Talk-fr mailing list
[hidden email]
https://lists.openstreetmap.org/listinfo/talk-fr

_______________________________________________
Talk-fr mailing list
[hidden email]
https://lists.openstreetmap.org/listinfo/talk-fr